Les ouragans sont-ils la conséquence du réchauffement climatique ?

 In Climat

Irma, José, Harvey : 3 ouragans ont frappé le sud des États-Unis et les Antilles en moins d’un mois. Face à l’ampleur de ces catastrophes, on peut se demander s’il on doit pointer du doigt le réchauffement climatique. La nature se rebelle-t-elle face à nos modes de vie ?

Un phénomène observé depuis le 18ème siècle

Selon Météo France, la réponse est oui mais dans une certaine mesure. Les phénomènes cycloniques aussi fréquents et de fortes intensités sont observés bien avant le début des relevés par satellite, soit dès le 18ème siècle dans les Antilles. Une légère tendance à la baisse de cette fréquence est même observée depuis une dizaine d’année. En revanche, on note leur intensité grandissante et ce en raison du réchauffement climatique.

Nécessaires à la régulation du climat

En effet, les ouragans sont de véritables climatiseurs naturels qui évacuent l’excédent de chaleur des zones tropicales (provoquées par l’augmentation des gaz à effet de serre) et refroidissent l’eau de mer. Dans ce cas, pourquoi observe-t-on des zones si dévastées ? La réponse est simple : la population grandissante de la planète qui en vient à peupler des zones à risques. Comme en témoigne la ville de Tampa en Floride qui lors du dernier passage d’un cyclone comptait 10 000 habitants et en compte aujourd’hui plus de 300 000.

Articles récents
Contactez-nous

Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Not readable? Change text. captcha txt